Oswald Wirth : le Tarot déchiffré

Une superbe et fidèle reproduction, actuellement en souscription.

Réservez ici votre exemplaire.

Coffret Tarot web

Un coffret rigide en carton fort recouvert de Balacron Pellana, textes en dorure à chaud, contenant le fac-similé du livre « Le Tarot des imagiers du moyen-âge » d’Oswald Wirth, reproduisant fidèlement l’édition originale de 1927, accompagné d’un portfolio contenant les deux tarots (celui de 1889 et celui de 1926), reproduits à l’identique et dans leurs formats d’origine (8,1 x 14 cm et 9 x 15,6 cm), et une notice de présentation.

23,5 cm, 340 pages. 78 € prix public France en souscription et en édition numérotée, puis 120 € en librairie (sans numérotation).

Nombreux sont ceux qui, depuis deux siècles, prétendent nous révéler LE VRAI Tarot. Moins ambitieux peut-être, Oswald Wirth s’est contenté d’une étude approfondie de la symbolique du tarot médiéval, menée tout de même pendant… une quarantaine d’années ! De ce travail admirable, il a d’abord publié un premier jeu des 22 arcanes majeurs en 1889, à quelque 350 exemplaires seulement, et mis en couleurs à la main. Puis, en 1926, il dévoilait un deuxième jeu, plus élaboré, et sans doute plus personnel. Enfin, en 1927, paraissait un ouvrage de 340 pages dans lequel il décrivait et expliquait, avec sa rigueur coutumière et son extraordinaire érudition, tous les symboles des 22 lames du Tarot.

Nous avons choisi de redonner au Tarot de Wirth ses deux formes originales — celle de 1889 et celle de 1926 — dans cette édition fidèle qu’accompagne le fac-similé de l’ouvrage de 1927, afin que les amateurs puissent apprécier la différence avec les copies quelquefois fantaisistes qui ont circulé et circulent encore. Seule entorse à la fidélité, les cartes de 1926 sont reproduites individuellement et non en planches par 2. Ainsi vous n’aurez pas à les découper dans les planches, comme le suggère Oswald Wirth au bas de la page 36 de son livre ! Il vous sera en outre plus facile de comparer les deux jeux.

Wirth_Tarot

En haut de l’image : à gauche, l’édition originale de 1927 ; à droite, la pochette contenant les 11 planches de 1926 représentant, au rythme de deux par planche, les 22 arcanes majeurs. On distingue, sur les trois planches reproduites, d’importantes différences de papier : sur le jeu complet dont nous disposons, trois papiers différents ont été utilisés. L’impression des planches a été faite en typographie, en quadrichromie + or.

En bas à gauche : notre  reproduction de la lame du Fou (édition 1889), à côté de notre reproduction de l’édition 1926 de la même lame (au centre).

On distingue, sur les planches de 1926, un jaunissement différent selon la qualité des papiers.

Cliquer sur l’image pour l’agrandir.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *