Le Kybalion

Une traduction corrigée, et la pensée d’Hermès retrouve tout son sens.
LE KYBALION, par Trois Initiés. Suivi de : « Qu’est-ce que le Kybalion ? ». 200 pages. 12,40 € prix public France.
Kybalion_couverture
Si l’on veut parler de ce qui résiste à toute compréhension, un mot s’impose : hermétique. Mais pourquoi Hermès, le dieu Thot des Égyptiens, pour lesquels il était l’inventeur mythique de l’écriture, a-t’il donné naissance à ce nom commun ? Est-ce parce que les alchimistes, ses élèves, ont inventé le bouchon étanche ? On le dit souvent. Est-ce parce que son enseignement nous est parvenu sous une forme sibylline et peu compréhensible ? C’est possible aussi : qu’il s’agisse du Poimandrès ou de la Table d’émeraude, les écrits hermétiques ne sont effectivement pas des plus limpides. Et si l’on comprend la prudence de ses disciples, qui firent connaître la philosophie hermétique à travers un langage plus allusif qu’explicite, à une époque où penser autrement suffisait à provoquer l’emprisonnement, le bannissement ou la mort, il n’en demeure pas moins qu’un peu plus de clarté aurait aidé à leur diffusion.

Sans doute est-ce pourquoi le Kybalion a connu, depuis sa première parution en 1908 à Chicago, de fréquentes réédition dans de nombreuses langues : pour la première fois un texte expliquait clairement les principes hermétiques.

Mais s’il lève le voile sur la pensée d’Hermès Trismégiste, le Kybalion se nimbe de nouveaux mystères. Son titre, tout d’abord : jamais auparavant le mot Kybalion n’avait été associé à Hermès ; et ensuite, l’identité mystérieuse de son — ou ses — auteurs : Trois Initiés.

Dans une postface originale, jointe à la présente édition, nous avons tenté de répondre à ces deux questions.

Nous avons aussi rectifié quelques erreurs de traduction qui, reprises d’une édition à une autre, ont gravement déformé le propos de l’auteur. Nous sommes heureux de pouvoir offrir ainsi au lecteur de langue française un texte qui prend enfin tout son sens.

 

2 thoughts on “Le Kybalion

  1. Bravo pour votre édition ! Je ne connaissais qu’un texte disponible sur internet, et du coup j’ai vérifié sur l’édition anglaise d’origine (j’ai acheté chez « rare-book collections » le CD « The Ancien Egypt Collection » qui contient 212 livres scannés, dont l’édition originale en anglais du Kybalion). effectivement les erreurs de traduction étaient monstrueuses ! Comment peut-on se tromper à ce point ?
    Votre hypothèse sur l’origine du mot Kybalion me semble bien étayée, et votre commentaire sur la transmission de la pensée gnostique et néo-pythagoricienne est limpide.
    Merci pour ce travail !

    • Merci Hypathie. A la lecture de votre pseudo (car je pense qu’il s’agit d’un pseudo ;-), je conclus que vous connaissez mieux que la plupart des gens l’histoire de la gnose égyptienne. J’en profite pour encourager nos lecteurs à voir le film « Agora » d’Amenabar qui, au travers de l’histoire de la célèbre mathématicienne néo-platonicienne Hypatie, nous fait découvrir la fin tragique de la culture Alexandrine, au Vème siècle après J.C. C’est sans doute à cette époque, ou peu après, que sont apparus les textes attribués à Hermès Trismégiste dont l’auteur du Kybalion s’est inspiré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *